Accueil > Actualités > Espace presse > Communiqués de Presse > Contrôle Technique > Centres de contrôle PL : réduire l’exposition du personnel aux particules nocives

Centres De Contrôle PL : Réduire L’exposition Du Personnel Aux Particules Nocives

cabine_pollution

Trappes, avril 2016
DEKRA Automotive, le n°1 mondial du contrôle technique déploie un vaste plan d’investissement à trois ans visant à réduire l’exposition de son personnel aux particules fines nocives. Cette mesure fait écho aux relevés scientifiques effectués par DEKRA dans ses centres et aux récentes recommandations formulées par l’assurance maladie.

Information Presse    
                                                                                                                                                 2015/2017

DEKRA s’engage dans un programme de limitation des émissions de moteur diesel dans ses centres de contrôle technique.DEKRA s’engage dans un programme de limitation des émissions de moteur diesel dans ses centres de contrôle technique

DEKRA Automotive se préoccupe depuis plusieurs années de la qualité de l’air ambiant respiré par ses collaborateurs dans ses centres de contrôle technique. Une enquête scientifique, démarrée en 2011, a permis d’évaluer, dans ses centres poids lourds en France, le niveau des émissions de moteur diesel (EMD), qu’il s’agisse des gaz rejetés à l’échappement ou des particules. Même si les quantités de gaz relevés sur une journée de travail restent inférieures aux limites définies par le Code du Travail, DEKRA Automotive a depuis, cherché à réduire les niveaux d’exposition de ses contrôleurs techniques, par la recherche et la conception de matériels de protection adaptés.


Sur la base de ses recherches, DEKRA a pris part aux différents groupes de travail organisés, dans le cadre du plan d’action publique contre l’exposition aux EMD. Son prototype de cabine en surpression, alimentée en air filtré, a été notamment repris dans les recommandations formulées par l’Assurance Maladie, pour les centres de contrôle poids lourds.

DEKRA a étalé, sur trois ans, son programme d’équipement en solutions de protection et d’extraction des gaz et fumées d’échappement, suivant le cahier des charges fixé par l’Assurance Maladie et édité en février 2015. « Ainsi, nos 140 centres de contrôle des véhicules légers détenus en propre seront équipés d'installation d'extracteurs de fumées et d'une ventilation mécanique permettant le renouvellement de l'air ambiant, dans le cas où le centre n'est pas traversant. Nos 135 centres poids lourds seront équipés des cabines de surpression, conçues par nos soins », explique Geoffrey Michalak, Directeur Qualité et Technique.

« Ce type de travaux et d’équipement, d’une valeur moyenne de 10.000 euros, par centre, peut représenter jusqu’à 10% du chiffre d’affaires d’un centre de contrôle technique, ce qui pour nos partenaires peut s’avérer difficile à mettre en place, malgré les aides de l’Etat », tempère Karine Bonnet, Directrice Réseau et Marketing DEKRA Automotive France.

DEKRA poursuit ses recherches, pour limiter l’exposition de ses contrôleurs aux polluants. Le réseau réfléchit actuellement à un système de caméra permettant le contrôle du dessous du véhicule, sans avoir à descendre dans la fosse et y respirer les gaz d’échappements. Une problématique posée sur de nombreux poids lourds, équipés d’échappements centraux.

Retour
Vous souhaitez obtenir plus
d'informations sur nos activités ?

suivez-nous sur les réseaux sociaux