Mot de passe oublié ?

Envoyer un lien de réinitialisation du mot de passe par email :

Bilan Contrôle Technique 2020, le regard de DEKRA Automotive sur une année atypique.

Janvier 2021
Dire que l’année 2020 est une année atypique est un euphémisme et le secteur du contrôle technique n’échappe pas à ce constat, même si la résilience est au rendez-vous dans ce secteur. Retour en chiffres sur cette année particulière.

L’année 2018 avait marqué un tournant dans le domaine du contrôle technique avec l’arrivée de nouvelles normes de contrôle et notamment l’apparition des défaillances. La Directive Européenne avait engendré un fort volume de contrôles en avril et mai, les automobilistes ayant devancé la date de contrôle de leur véhicule par crainte de la contre-visite critique (immobilisation du véhicule à J+1). Or le taux de contre-visite ne s’est pas envolé et les nouvelles règles mises en vigueur représentent un enjeu de sécurité routière avec la détection des défaillances majeures et critiques et les niveaux de risques associés. C’est également un enjeu environnemental avec le durcissement des normes anti-pollution et leur meilleur contrôle.

En 2020, le taux de prescription de contre-visite (CV) a légèrement baissé (-0.46 pt) par rapport à 2019. De même le taux de prescription pour défauts majeurs ou critiques tend à baisser entre 2019 et 2020 mais reste supérieur à ceux de 2018. Les défaillances critiques et majeures portent sur des fonctions essentielles à la sécurité routière : la visibilité, la liaison au sol et la tenue de route.

2018

2019

2020

Critique

0.65%

0.96%

0.86%

Majeur

19.34%

21.29%

20.35%


En 2020, on prévoyait une surcharge au premier semestre, pour accueillir les véhicules passés au printemps 2018. Mais avec la Covid-19, le confinement en mars et la tolérance sur les délais jusqu’en octobre, ce surplus d’activité n’a pas eu lieu mais s’est étalé de juin à octobre. L’année 2020 a enregistré, en tous contrôles, une augmentation de + 0.73% vs 2019 sans toutefois retrouver le volume de 2018, avec un recul de 2.04%.

En termes de contrôle technique périodique (CTP), le marché dépasse l’année 2019 (+432 697 CTP soit + 2.17%) mais n’atteint pas le volume 2018 (-305 626 CTP soit -1.48%). C’est donc plus de 300 000 CTP qui manquent encore en 2020, un manque toutefois inférieur à celui observé en 2019 vs 2017 avec plus de 700 000 CTP. Parmi les explications, en dehors du phénomène d’évitement du contrôle par les automobilistes, les primes à la conversion ont sorti du parc automobile près de 200 000 véhicules et enfin, le marché de l’occasion a connu une baisse de 4,5% sur la même période.

 « La crise sanitaire n’a pas accentué le retard ou l’évitement du contrôle technique, seul un décalage de juin à octobre a été constaté » relève Karine Bonnet, Présidente du Réseau et Directrice Générale de DEKRA Automotive SAS « malgré tout, le fait que de nombreux propriétaires ne passent pas ou plus leur contrôle reste une question préoccupante.  Nous devons d’avantage expliquer la contribution du contrôle technique à la sécurité routière pour enrayer ce phénomène ».

Retour
Vous souhaitez obtenir plus
d'informations sur nos activités ?


suivez-nous sur les réseaux sociaux

En poursuivant votre navigation sur dekra-norisko.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités et à avoir des services et offres adaptées à vos centres d'intérêt. En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter