Grand jeu concours contrôle technique 100% gagnants DEKRA et NORISKO Grand jeu concours contrôle technique 100% gagnants DEKRA et NORISKO

Mot de passe oublié ?

Envoyer un lien de réinitialisation du mot de passe par email :

Rapport sur la sécurité routière 2014 : Mobilité urbaine

Bien que la mortalité routière et le nombre de blessés soient en baisse depuis des années dans toute l’Europe, il existe encore une nécessité urgente d’action sur de nombreux points.
Ceci ne vaut pas seulement pour les routes de campagne et les autoroutes mais aussi pour les accidents de  la circulation en milieu urbain. Tous les usagers doivent coopérer si l’on veut faire reculer l’insécurité routière – et ce, dans leur propre intérêt.

Cela exige de leur part une conscience accrue du risque ainsi que le respect de la réglementation et des standards de sécurité. La dotation technique des véhicules actuels et en particulier de ceux qui sont équipés d’assistants électroniques à la conduite offre déjà un niveau de sécurité très élevé. En matière d’infrastructure, par contre, les potentiels sont loin d’être épuisés.
Ce rapport sur la sécurité routière a clairement fait ressortir au fil de ses différents chapitres que la sécurité routière en milieu urbain a connu une nette progression ces dernières années dans toute l’Europe. En Allemagne, par exemple, le nombre des usagers tués en agglomération a sensiblement diminué entre 2001 et 2012 puisque l’on est passé de 1 726 à 1 062 tués, soit une baisse de 38 pour cent environ. L’évolution est plus évidente encore en France : si l’on y a déploré en 2001 un total de 2 154 décès sur les routes en agglomération, ce chiffre est tombé à 1 027 en 2012, soit une baisse de 52 pour cent environ. Quant à l’Italie, pour citer un autre état de l’Union européenne, le chiffre a été quasiment divisé par deux sur la période considérée (3 096 morts en agglomération en 2001 contre 1 562 en 2012).

 Ces progrès considérables ne signifient pas pour autant que l’on puisse s’en tenir là, en particulier si l’on considère l’objectif formulé en juillet 2010 par la Commission européenne qui vise une nouvelle diminution de moitié de la mortalité routière annuelle à l’horizon 2020. Le fait est que c’est en agglomération que l’on continue de dénombrer le plus d’accidents et c’est aussi là que le nombre des blessés graves et légers est le plus élevé. Cette situation représente une constante dans la quasi-totalité des États de l’Union européenne.

 Au vu des prévisions, on sait que certaines grandes aires urbaines et leurs communes périphériques vont connaître un nouvel accroissement de leur population dans les décennies à venir. On peut donc s’attendre en parallèle à une densité croissante du trafic et des risques qui en résultent dans ces villes et conurbations. Il est d’autant plus important d’exploiter toutes les possibilités d’optimisation existantes afin d’éviter complètement les accidents dans le meilleur des cas, ou tout du moins d’en limiter ter les conséquences pour tous les usagers et en particulier les plus vulnérables. Le mot d’ordre, c’est la prévention.

 Plusieurs pistes méritent d’être suivies simultanément. Le comportement des usagers en est une, par exemple. Tous doivent apprendre à cohabiter et à coopérer sur les routes. On sait en effet que la plupart des accidents corporels et matériels sont dus à une conscience insuffisante des risques, à un manque de respect des autres, à des infractions aux règles et à une conduite agressive. À cela viennent s’ajouter une connaissance trop limitée et une faible acceptation des prescriptions du code de la route.

Les usagers doivent apprendre à changer de perspective et à se mettre dans la position de l’autre. Seul ce renversement peut leur permettre de comprendre et d’anticiper ses habitudes spécifiques d’usager. Comme la prévenance, l’intelligence des autres concerne tous les usagers quel que soit leur âge et qu’ils soient motorisés ou non.

 Les assistants électroniques à la conduite constituent un élément de sécurité active, ou intégrée, aux potentiels considérables. Certains d’entre eux sont même conçus pour rattraper, dans une certaine mesure en tout cas, les risques provoqués par une erreur de conduite ou un moment d’inattention. Le taux d’équipement des nouveaux véhicules – motos, voitures ou poids lourds – mériterait d’être bien plus élevé. Les constructeurs automobiles ne réservent pas ces assistants électroniques à leurs modèles haut de gamme. Ils les proposent de plus en plus sur les gammes intermédiaires et compactes soit de série, soit en option contre un supplément raisonnable, soit même dans le cadre de packs financièrement intéressants. On devrait toujours considérer ces assistants électroniques lors de l’achat d’une voiture, ne serait- ce que par sécurité personnelle

Retour
Vous souhaitez obtenir plus
d'informations sur nos activités ?


suivez-nous sur les réseaux sociaux

Gérer mes préférences
Nous vous proposons de personnaliser vos paramètres de cookies pour le site dekra-norisko.fr. Vos choix sont sauvegardés via un cookie sur votre appareil pendant une durée de 12 mois. Vous pouvez à tout moment changer votre préférence en cliquant sur «Cookies» en bas de chaque page du site.
Cookies essentiels (obligatoires)
Cookies indispensables au bon fonctionnement du site comme la navigation et le chargement des pages, et nécessaires à la réalisation du service.
dekra-norisko.fr
PHPSESSID
Etablir la communication entre le serveur Web et le navigateur - Durée d’expiration : session
ZDEDebuggerPresent
Déboguer le site depuis votre navigateur lorsqu'un dysfonctionnement survient - Durée d’expiration : session
dataTrackingTunnel
Mémoriser le parcours de réservation en cours - Durée d’expiration : session
Melis Technology
melisGdpr
Conserver vos choix de consentements sur votre navigateur pour application à chaque connexion - Durée d'expiration : 1 an
Google
Recaptcha
Distinguer les humains des robots et créer des rapports valides sur l'utilisation du site - Durée d'expiration : persistant.
Avis-verifies
_at.cww, at-lojson-cache-#, at-rand
Utiliser par la plateforme de partage AddThis pour veiller à la qualité des avis déposer par les internautes sur son expérience consommateur - Durée d'expiration : persistant
Cookies marketing
Les cookies marketing permettent de présenter des informations pertinentes et des offres adaptées à vos centres d’intérêts lors de votre navigation sur Internet.
Google Doubleclick DSID, IDE, _troRUID, _troSYNC, _trossion
Suivre les interactions de l’utilisateur avec le site Internet et mesurer l’efficacité des informations ciblées qui lui sont présentées - Durée d'expiration : 24h à 1 an
Cookies statistiques
Les cookies statistiques permettent de comprendre comment les internautes interagissent avec le site dekra-norisko.fr par la collecte et la communication d'informations de manière anonyme.
Google Analytics _ga, _gid, _gat, _gcl_au
Générer des données statistiques anonymes et analyser l'expérience utilisateur sur le site Internet - Durée d'expiration : session à 2 ans
Google Tag Manager _gcl_au
Collecter les informations sur les clics afin de mesurer l'efficacité des liens de conversions - Durée d’expiration : 3 mois
ADNXS bounce
Déterminer si un internaute quitte immédiatement le site Internet durant la navigation pour des statistiques et des analyses internes - Durée d'expiration : session
Bing MUID
Utiliser comme identifiant unique de l'utilisateur afin de le suivre en synchronisant l'identifiant à travers plusieurs domaines Microsoft - Durée d'expiration : 1 an
Criteo uid
Recueillir des données relatives aux visites de l'utilisateur sur le site Internet - Durée d'expiration : 1 an
Twitter _widgetsettings
Permettre à l'internaute de partager le contenu du site internet sur son profil Twitter - Durée d'expiration : persistant
Facebook _fbp
Permettre au réseau social de fournir des offres publicitaires en temps réel d'annonceur tiers - Durée d'expiration : 3 mois
Nous utilisons des applications tierces, tels que les réseaux sociaux, qui vous permettent de consulter et/ou de partager des contenus depuis notre site. Certains de ces applicatifs collectent des informations relatives à votre navigation pour lesquels nous ne disposons d’aucun contrôle. Il en est de même pour les cookies et traceurs tiers actifs sur votre navigateur.