1. Accueil
  2. >
  3. Guides
  4. >
  5. Nos conseils pour réussir la vente de votre véhicule d’occasion

Nos conseils pour réussir la vente de votre véhicule d’occasion

vente de véhicule

Deux Français sur trois ont déjà acheté ou revendu une voiture d’occasion à un particulier, selon une étude CSA d’avril 2019 pour DEKRA, NORISKO et AUTOCONTROL. Mais près de la moitié des acheteurs estiment qu’il est difficile de s’assurer de l’état du véhicule au moment de la transaction. Au final, cela peut freiner voire empêcher la vente. Préparer efficacement l’avant-vente permet une cession rapide du véhicule, et ce, au meilleur prix ! Nos conseils pour réussir la vente de votre véhicule.

vérification de l'état du véhicule

Assurez-vous du bon état de votre véhicule

Avant de mettre votre voiture à la vente, assurez-vous qu’elle soit dans un état de propreté acceptable. Procédez à un nettoyage minutieux de l’intérieur et de l’extérieur. Si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas non plus à corriger les petits défauts visibles (par exemple, un peu de peinture manquante sur la carrosserie). Une impression de mauvais entretien peut jouer en votre défaveur !

L’entretien de votre véhicule doit également être à jour. Vous pouvez à ce titre fournir à l’acheteur l’ensemble des factures d’entretien et de réparations. Si vous ne possédez pas ces factures car vous avez acheté le véhicule d’occasion, tentez de vous les procurer auprès du précédent revendeur. Enfin, si votre véhicule a besoin de réparations et que vous ne souhaitez pas les prendre en charge, alors renseignez-vous sur les prix auprès de votre garagiste habituel. Ainsi, vous préparez vos réponses aux potentielles questions des acheteurs.

Offres réservées aux véhicules particuliers essence ou diesel avec paiement en ligne. Hors 4x4 (4 roues motrices), utilitaires, camping car, voitures de collection, véhicules Gaz, électriques, hybrides.

Simple, rapide et 100% en ligne

1500 centres en france

contrôle technique du véhicule

Levez les inquiétudes des acheteurs

L’état du véhicule est l’une des principales craintes des acheteurs de voitures d’occasion. N’étant en général plus sous garantie constructeur et ayant déjà été conduit un certain temps, il est donc primordial de rassurer l’acquéreur.

Près d’un Français sur deux estime que l’étape la plus complexe du processus d’achat est de s’assurer de l’absence de problèmes techniques.

Comment rassurer l’acquéreur sur l’achat d’une voiture d’occasion ? En premier lieu, préparez les réponses aux questions qu’il est susceptible de poser, par exemple :

  • Quelles pièces ont été changées, quand et pourquoi (l’idéal étant de lui présenter les factures des réparations réalisées) ?
  • Quelles sont les spécificités exactes du moteur ?
  • Pourquoi et depuis quand la voiture est-elle en vente ?
  • Quelle est la consommation de carburant constatée ?
  • Quels sont le kilométrage total et le kilométrage réalisés depuis que vous en êtes propriétaire ?
  • En cas de contrôle technique défavorable, qui doit effectuer les réparations ?

Surtout, ne soyez pas évasif et ne fournissez que des informations exactes dont vous êtes sûr à 100 %. L’acheteur doit pouvoir se sentir en confiance.

Munissez-vous à cet effet de tous les documents pouvant vous y aider, comme le carnet d’entretien. Vérifiez si possible des informations auprès du premier propriétaire de la voiture d’occasion si elle n’est pas de première main.

1.      Réalisez le contrôle technique périodique

Réaliser le contrôle technique périodique avant la mise en vente enverra un signal très positif aux potentiels acheteurs, ils auront la connaissance réelle de l’état du véhicule.

  • Si le véhicule a plus de 4 ans…

Lors d’une vente à un particulier, si le véhicule a plus de 4 ans, le contrôle technique est obligatoire. Il doit dater de moins de 6 mois avant la cession et il ne doit pas nécessairement être favorable.

Si le contrôle technique est défavorable (au moins une défaillance majeure ou critique), le nouveau propriétaire a deux mois pour réaliser les réparations et présenter la voiture en contre-visite. Même si c’est appréciable pour l’acquéreur, en tant que vendeur, vous n’êtes donc pas tenu d’effectuer les réparations ! Votre seule obligation est de fournir le procès-verbal du contrôle technique, nécessaire au nouveau propriétaire pour faire immatriculer son véhicule. Il va sans dire que vous aurez plus de chances de vendre votre auto au meilleur prix si celle-ci ne présente pas de défaillances.

Si votre véhicule est vendu sans contrôle technique périodique, l’acheteur peut se retourner contre vous en cas de défaut et faire annuler la vente. Il peut également se retourner contre vous si le contrôle technique est réalisé, mais qu’il détecte des vices cachés ou des défauts qui ne portent pas sur les points de contrôle. Il n’existe pas de durée limite pour détecter les vices cachés, mais le nouveau propriétaire devra agir en prouvant le défaut dans les 2 ans à partir du moment où le vice caché est détecté.

  • Si le véhicule a moins de 4 ans…

Le contrôle technique n’est pas obligatoire si votre véhicule a moins de 4 ans. Pour rassurer vos potentiels acheteurs, il est tout de même possible de faire contrôler votre véhicule avant son 4ème anniversaire. Ainsi, si l’auto a entre 3 ans et demi et 4 ans, son éventuel contrôle technique sera valable pendant la période prévue par la réglementation, soit 2 ans. Si le véhicule n’a pas encore 3 ans et demi, dans ce cas, il est possible de faire un bilan volontaire afin de connaître son état. En revanche, le contrôle technique devra tout de même être réalisé au plus tard le jour du 4e anniversaire.

 

2.      Rédigez une annonce attractive

Pour mettre en avant votre voiture d’occasion, l’annonce joue un grand rôle, car elle en sera la vitrine. Elle aura pour but de présenter tous les atouts de votre véhicule et, une fois encore, de rassurer l’acheteur.

Comment rédiger cette annonce de manière à ce qu’elle présente votre véhicule d’occasion sous son plus beau profil ? Avant tout, fournissez toutes les informations utiles à l’acheteur :

  • La marque, le modèle, le type de boîte de vitesse, la motorisation & la couleur ;
  • L’état du véhicule (soyez le plus honnête possible) ;
  • Le type de carburant ;
  • Le kilométrage précis (si vous n’avez pas de chiffre certain, indiquez-le) ;
  • La date de première mise en circulation (ou le millésime) ;
  • Les options ;
  • Les équipements ;
  • Si c’est une première main ;
  • Si vous disposez du carnet d’entretien ;
  • Le bilan du contrôle technique réalisé pour l’occasion.

D’autres éléments peuvent attirer certains acheteurs, comme le fait que votre véhicule ait appartenu à un non-fumeur ou qu’il soit encore sous garantie. Précisez-les dans votre annonce !

Déterminez ensuite le juste prix de la voiture en vous basant sur les valeurs des cotes fournies par l’Argus, Auto Plus ou La Centrale. Adaptez ensuite les chiffres en fonction de votre véhicule et de ses spécificités. Inspirez-vous également de ce que vous trouverez sur le marché de l’occasion en ligne. Analysez pour cela les différentes offres de vente de véhicules d’occasion similaires au vôtre, et fixez une fourchette de prix au sein de laquelle vous définirez le vôtre.

Prenez aussi des photos de qualité. Pour mettre en valeur un véhicule en bon état, propre, bien entretenu et prêt à être revendu, les photos sont de précieuses alliées. Veillez cependant à ce qu’elles remplissent correctement leur objectif : la plus vendeuse des voitures peut cacher tous ses atouts sur une mauvaise photographie… Alors mieux vaut demander différents avis et une fois encore, comparer à ce qui est fait par d’autres revendeurs.

Enfin, indiquez le mode de paiement que vous demanderez lors de la transaction. Pour que ce soit sans risque, choisissez par exemple l’une des plateformes de paiement en ligne sécurisé !

 

3.      Réalisez un test complet de votre véhicule

Lorsque vous aurez trouvé l’acheteur idéal, procédez à un dernier essai avant de passer à l’étape finale, la vente. Testez les freins, la conduite, les équipements (feux, clignotants, etc.). En somme, passez une dernière fois en revue le véhicule afin de vous assurer de son bon état. Vous pouvez faire réaliser ce test par un professionnel pour bénéficier de son expertise et ne pas laisser passer un détail qui aurait pu vous échapper.

Plus de neuf des Français sur dix ayant acheté une voiture d’occasion à un particulier étaient satisfaits de leur achat selon l’enquête CSA. Cela prouve que dans la mesure où l’avant-vente est bien gérée et que l’acheteur est rassuré, la cession se conclut avec succès et procure satisfaction.

Il est très probable que l’acheteur vous demande un essai du véhicule, afin de vérifier par lui-même son état. Bien entendu, acceptez, mais mieux encore : prenez les devants et proposez de le tester. Cela offrira un élément de réassurance supplémentaire à l’acheteur, prouvant votre bonne foi et le fait que vous n’avez rien à cacher.

zone editable 3
documents vente de voiture d'occasion

Préparez les documents nécessaires à la vente

Si l’essai du véhicule est concluant, la vente peut avoir lieu. Plusieurs documents doivent alors être remis à l’acheteur, afin de respecter les obligations administratives de la vente d’un véhicule d’occasion.

Un vendeur particulier sur trois estime que les démarches administratives liées à la vente d’un véhicule sont complexes.

Attention : vous ne pouvez vendre un véhicule que si l’immatriculation est à votre nom (carte grise).

La première étape est de déclarer la vente. La démarche s’effectue obligatoirement en ligne via le téléservice ANTS. La création d’un compte est obligatoire. Vous devrez avoir en possession certaines informations du futur propriétaire comme son nom de naissance, son prénom, sa date et son lieu de naissance…) avant de commencer l’inscription.

Ensuite, il vous faudra télécharger et imprimer le formulaire CERFA15776*01 (appelé certificat de cession) et le certificat de situation administrative. Sachez qu’en choisissant le Forfait Transparence pour le contrôle technique de votre auto, le formulaire  CERFA 15776*01 est pré-rempli grâce aux informations de la carte grise. Il vous suffit de compléter les informations manquantes sur l’acheteur et de l’imprimer en 2 exemplaires pour y apposer les signatures du vendeur et de l’acheteur. Le vendeur conserve l'exemplaire n°1 et remet l'exemplaire n°2 au nouveau propriétaire.

Vous devrez ensuite remettre au nouvel acquéreur :

  • L'exemplaire n°2 du certificat de cession
  • Le certificat de situation administrative (daté de moins de 15 jours)
  • La carte grise complète du véhicule (avec la mention « Vendu le (jour/mois/année/heure » et votre signature). N’oubliez pas de remplir le coupon détachable.
  • Le procès-verbal du contrôle technique
  • Le code de cession disponible sur le site Internet de l’ANTS

Le Forfait Transparence proposé par les centres DEKRA, NORISKO et AUTOCONTROL facilite et sécurise la vente. Il inclut la réalisation d’un contrôle technique et la mise à disposition de documents nécessaires à la vente directement dans votre espace client. Comme indiqué, vous y trouverez également votre formulaire de cession CERFA 15776*01 pré-rempli et l’attestation de contrôle technique.

Prendre rendez-vous en ligne

remise des clefs vente de voiture

Finalisez la vente de votre véhicule d’occasion

Une fois les formalités administratives en ordre, il est temps de procéder au paiement. Or un revendeur sur deux affirme être très intéressé par un moyen de paiement sûr au moment de la transaction. Afin de sécuriser l’opération, vous pouvez finaliser la vente via la plateforme paycar.fr, et grâce au Forfait Transparence vous profitez d’une remise de 5€ sur la transaction lors de la vente du véhicule d’occasion !

La vente de véhicules d’occasion entre particuliers connaît un succès croissant : plus de 61% des ventes se font entre particuliers selon Autoviza.  Toutefois, les étapes expliquées ci-dessus restent indispensables afin d’attirer et de rassurer les acheteurs. Cela vous permet d’accroître vos chances de vendre rapidement et au meilleur prix votre véhicule d’occasion. Au moment du contrôle technique pour la  revente de votre voiture à un particulier, pensez au Forfait Transparence. C’est l’idéal pour conforter le futur acheteur dans le choix de votre auto, gagner du temps dans les démarches administratives et sécuriser le paiement lors de sa vente !


Offres réservées aux véhicules particuliers essence ou diesel avec paiement en ligne. Hors 4x4 (4 roues motrices), utilitaires, camping car, voitures de collection, véhicules Gaz, électriques, hybrides.

Simple, rapide et 100% en ligne

1500 centres en france

En poursuivant votre navigation sur dekra-norisko.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités et à avoir des services et offres adaptées à vos centres d'intérêt. En savoir plus et paramétrer les cookies